Basket/Narace : « Faire qualifier le Cameroun pour la Coupe du Monde FIBA 2019 »

NANCY (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) – Williams Narace n’aurait pas pu mieux réussir ses débuts en équipe nationale du Cameroun.

Les Camerounais ont été le mois dernier les hôtes – à Yaoundé – de la première manche du Groupe A des Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019. Narace s’est montré à la hauteur de l’événement avec ses moyennes de 8.7 points et 7.0 rebonds par match.

Et même si les Camerounais se sont finalement inclinés sur la plus petite des marges (67-66) face aux Tunisiens, champions continentaux, Narace estime que son pays s’est positionné en véritable prétendant à l’une des cinq places dévolues aux équipes africaines pour la Coupe du Monde FIBA 2019 en Chine.

« Ce serait la réalisation d’un rêve, » avoue l’ailier de 2.01m – qui a joué à l’intérieur pour la plupart du temps lors de ses premières apparitions avec le maillot camerounais – au sujet d’une éventuelle qualification pour la plus grande compétition de basketball du monde.

« JE VEUX AIDER L’ÉQUIPE À AVOIR UN BEAU FUTUR ET À PARTICIPER À TOUS LES TOURNOIS, DE L’AFROBASKET À LA COUPE DU MONDE ET AUX JO. » Narace

Selon le nouveau système de compétition FIBA, la Coupe du Monde regroupe désormais 32 équipes au lieu des 24 jusqu’alors, l’Afrique voyant son nombre de représentants passer de 3 à 5.

Le Cameroun a terminé la première manche des Éliminatoires sur un bilan de 2-1

Faire le voyage en Chine n’est pas seulement un objectif personnel pour Narace, c’est presque une obligation pour ce pays qui regorge de joueurs talentueux.

« Affronter les meilleures équipes du monde et représenter mon pays serait une expérience incroyable, » souligne le basketteur de 20 ans, qui évolue à Nancy en Pro B française.

« Il faudra encore gagner beaucoup de matches pour se qualifier pour la Coupe du Monde. Nous parlons tous de cette possibilité de qualification pour la Chine, nous savons que nous en avons les moyens et nous tenons vraiment à être de la partie. Ça serait fantastique d’amener le Cameroun sur la scène mondiale et de montrer à tout le monde que nous y avons notre place. »

Plus jeune membre de sa sélection, Narace admet avoir besoin du soutien non seulement de l’expérimenté coach Carlos Barbosa (72 ans), mais aussi de Jérémy Nzeulie, leader de l’équipe tant sur le terrain qu’en-dehors.

« Jérémy est comme un grand frère pour moi, » confie-t-il. « Il me donne énormément de conseils et c’est un vrai leader, un formidable exemple à suivre pour nous tous. J’apprends aussi beaucoup au contact de mes autres coéquipiers et du staff. Je suis jeune et j’ai envie de progresser. »

Souvent décrite comme une nation talentueuse, le Cameroun doit maintenant transformer les attentes en titres continentaux.

« Je pense que nous pouvons atteindre leur niveau, » affirme Narace quand on lui demande de s’exprimer sur la domination africaine des nations comme l’Angola, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie. « Le Nigeria est très fort ces dernières années. Il a construit une sélection compétitive et il a gagné l’AfroBasket. »

« Le basketball se développe rapidement en Afrique et il y aura de plus en plus d’équipes nationales compétitives. C’est très bien pour le continent et pour les futures compétitions, car la lutte pour les médailles et les titres sera encore plus acharnée. »

« Le Cameroun, par exemple, a un énorme potentiel, et nous voulons rivaliser avec les meilleurs pays d’Afrique. »

« ÇA SERAIT FANTASTIQUE D’AMENER LE CAMEROUN SUR LA SCÈNE MONDIALE ET DE MONTRER À TOUT LE MONDE QUE NOUS Y AVONS NOTRE PLACE. » Narace

La seconde manche du Groupe A des Éliminatoires aura lieu en juin-juillet 2018. Narace est impatient de revêtir à nouveau le maillot du Cameroun.

« Je veux aider l’équipe à avoir un beau futur et à participer à tous les tournois, de l’AfroBasket à la Coupe du Monde et aux JO. Nous voulons être une source de joie pour nos chers compatriotes. »

FIBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *