Montpellier: Pari lancé, Oyongo ne sera pas longtemps sur le banc

Libre de tout engagement,  Ambroise Oyongo Bitolo (26ans) arrive à Montpellier pour les 4 saisons à venir, avec un statut de remplaçant (MHSC) qui peut très vite évoluer en sa faveur.

Le MHSC craint un départ dans son dispositif défensif dès le mois de juin prochain. Pour remédier à  cette situation presque déjà actée, et un éventuel départ en catastrophe de son arrière gauche actuel, Laurent Nicollin le président de Montpellier a parié sur la belle «opportunité» qu’offrait Ambroise Oyongo pour combler ce « trou » dans sa défense.

Pour le fils de ‘’Loulou’’ Nicollin, l’arrière gauche camerounais : « est un bon renfort pour le club, en cas d’un futur transfert de Jérôme Roussillon » qui précise-il a « émis le souhait de partir ».

Oyongo est lui-même conscient de l’enjeu. Le désormais ex joueur de l’Impact ne s’attend pas à se voir offrir une place dans l’équipe sans mouiller le maillot. Il a l’obligation « d’apporter le plus possible à l’équipe ». Même s’il reconnaît que le seul avantage pour le moment est qu’il a toujours été « suivi » par Montpellier et ce, même lors de son absence sur blessure.

Ambroise Oyongo qui n’a pas rejoué en groupe depuis sa blessure du 10 juin (éliminatoires CAN Cameroun 2019) lors de Cameroun-Maroc (1-0) à Yaoundé, a donc là une belle opportunité de se relancer définitivement et cela, dans un championnat majeur.

Pour cela, comme semble le croire Nicollin : « Ambroise arrive maintenant pour prendre ses marques ». Avec près de 100 matchs toutes compétitions confondus en Amérique du Nord, 27 sélections et 03 buts avec l’équipe nationale du Cameroun.

Champion d’Afrique avec les Lions Indomptables (CAN 2017), Ambroise Oyongo Bitolo, devrait mettre à profit toute cette expérience accumulée en 4ans pour se frayer un chemin et qu’il « apporte quelque chose dès aujourd’hui» au MHSC comme il l’a conclu Laurent Nicollin mardi lors de la présentation du joueur.

Du reste, Montpellier est de retour à l’entrainement depuis ce mardi. Oyongo Bitolo va vite se fondre dans la masse et le groupe. Il a le temps de  jauger l’ambiance et la concurrence, avant la reprise de la Ligue1 pour le MHSC le 12 janvier face à Monaco.

D’ailleurs il pourrait même faire sa première liste en déplacement en 32è de finale de la coupe de France contre CA Pontarlier le 06 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *