Florent Malouda (ex-Chelsea FC) annonce la fin de sa carrière !

Florent Malouda, 37 ans, a annoncé lors des Étoiles du sport qu’il mettra un terme à sa carrière en 2018. L’occasion de retracer son parcours et son éclosion, après avoir rejoint l’En Avant de Guingamp.

C’est un monument d’En Avant, du XXIe siècle, qui tourne la page. Florent Malouda, 37 ans, a annoncé qu’il raccrochera les crampons en fin de saison. L’ancien guingampais n’a plus joué en club depuis l’hiver dernier, en Inde, avec le Dehli Dynamos. « La formule du championnat, allongée, ne me convenait plus », confiait-il, dans notre édition du 19 décembre.

Le footballeur né en Guyane fait ses premiers pas chez les professionnels avec Châteauroux, en 1998. Ses performances attirent l’œil de Guy Lacombe, l’entraîneur de Guingamp, alors que le club vient de monter en première division.

Une histoire de tirs au but

Pour ses débuts à En Avant, Florent Malouda peine à trouver ses repères. Et à l’époque, il le fait savoir : « A Châteauroux, on était plus porté sur l’attaque. Alors qu’à Guingamp, j’ai dû jouer plus défensivement, ce qui explique mes petits problèmes d’adaptation. »

Il forme un duo explosif avec Didier Drogba, lors de la saison 2002-2003. Les deux joueurs inscrivent notamment chacun un doublé lors de la dernière journée, à Lyon (victoire 4-1), le futur club de Florent Malouda. L’année suivante, il connaît sa première cape en équipe de France. Avec la sélection, il se hisse en finale de la Coupe du Monde, en 2006, perdue aux tirs au but contre l’Italie.

Un retour en tant que coach ?

Après quatre titres de champion de France et un trophée de meilleur joueur de Ligue 1, en 2007, il part à Chelsea, en Angleterre. Le Français participe à sa première finale de Ligue des champions, en 2008, perdue aux tirs au but. Une compétition qu’il finira par remporter en 2012… aux tirs au but.

Depuis, Florent Malouda allait de club en club : Trabzonspor (Turquie), Metz, Dehli Dynamos (Inde), Wadi Degla (Égypte). S’il quitte le terrain, il promet toutefois d’y revenir, cette fois en tant que coach.

Oues-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *