Premier league : Ismaïla Sarr est t’il en train de se noyer ?

Transféré à Watford pour un montant record cet été, l’ancien Rennais Ismaïla Sarr n’arrive pas à s’imposer en Premier League.L’attaquant sénégalais jouera avec sa sélection ce mercredi face au Congo.D’après les observateurs du club, Ismaïla Sarr aura des opportunités pour s’imposer dans les semaines à venir.

Il n’a pas joué ce week-end et a regardé de loin ses coéquipiers de Watford s’imposer 2-0 à Norwich. Une victoire importantissime pour le club de la banlieue londonienne, qui n’avait toujours pas gagné en Premier League cette saison. Légèrement blessé, Ismaïla Sarr n’était pas là. L’ancien joueur du Stade Rennais n’est plus apparu dans l’escouade de Quique Sanchez Florès depuis un déplacement à Tottenham où il n’avait pas quitté le banc. Ce mercredi, l’attaquant sénégalais sera pourtant dans le groupe pour affronter le Congo avec sa sélection, à l’occasion du premier match de qualification à la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Etrange ? Pas tant que ça.

 

« Ce n’est pas une surprise. Sarr est l’un des éléments clé du dispositif d’Aliou Cissé », estime le journaliste El Hadji Touré, fin connaisseur de la sélection sénégalaise. « C’est un joueur sur lequel le sélectionneur compte beaucoup, malgré son faible temps de jeu avec son club ». L’ancien Rennais avait d’ailleurs joué l’intégralité de la rencontre amicale face au Brésil en octobre. « Sa situation ne lui plaît pas, il me l’a dit quand on s’est parlé. Mais je pense que petit à petit, il va s’adapter à ce football où il y a beaucoup d’impact », avait déclaré Aliou Cissé début novembre.

Transféré le 8 août pour 30 millions d’euros, un record pour Watford comme pour le Stade Rennais, Ismaïla Sarr n’a pas eu l’occasion de briller depuis son arrivée outre Manche. Souvent remplaçant, il n’a joué que 167 minutes en Premier League et n’a inscrit qu’un but en coupe face à la modeste équipe de Coventry, qui évolue en troisième division. « Javi Gracia voulait l’intégrer progressivement mais les résultats de l’équipe n’étaient pas bons. Et maintenant que Quique Sanchez Flores a repris l’équipe (Gracia a été viré après quatre journées), le système est plus défensif, il laisse moins de place à un ailier rapide. C’est un mauvais timing pour lui », avance Graham Clews, commentateur anglais sur la chaîne Dubai Sports TV et grand fan de Watford.

« Flores ne considère pas Sarr comme un premier choix »

NINTCHDBPICT000506965658-e1564412455843

Souvent interrogé sur le cas de son joueur, le coach des Hornets a toujours demandé « du temps » pour intégrer Ismaïla Sarr, arguant qu’il devait d’abord s’acclimater au championnat anglais et apprendre la langue. « Flores est sous pression. Il doit d’abord penser à faire gagner l’équipe. Mais surtout, il ne considère pas Sarr comme un premier choix pour cette saison », estime le journaliste sportif anglais de Talksport James Savundra. Ce dernier a plusieurs fois rencontré le coach espagnol. « Il a vanté la vitesse de Sarr mais est-ce que cette seule qualité vaut un tel montant ? Je trouve ça surprenant qu’un club de milieu de tableau investisse autant dans un joueur avec du potentiel, plutôt que dans un talent déjà confirmé ».

par Camille Allain pour 20minutes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *